Perdre le nord - 9 - Hija de Ochún

Posted: jueves, 14 de mayo de 2015 by magali in Etiquetas:
0

Aligner les produits sur le rebord de la douche. Pencher la tête en avant. Empoigner le premier flacon et commencer le traitement. Sentir combien les yeux piquent. Envelopper les cheveux d’une serviette de toilette, vieille de préférence. Laisser agir.
Quitter la salle de bain pendant ce temps. S’asseoir sur le canapé et ouvrir le magazine. Voir les modèles. Scruter les détails des modèles. Rêver de s’en approcher. Résister aux picotements de plus en plus gênants. Se concentrer sur le modèle. Garder un œil sur les minutes qui passent lentement.
Rincer.
Sentir la transformation dans l’eau sombre qui s’écoule. Tombe de votre chevelure vers le fond de la douche. Glisse dans le tuyau. Va dans l’égout.

Empoigner le second flacon et appliquer à l’aide d’un peigne après avoir enfilé les gants. Peigner tous les recoins du crâne. En avant. En arrière. De côté. Du crâne à la pointe. Peigner. Respirer l’odeur âcre. Laisser agir.
Quitter la salle de bain pendant ce temps. S’asseoir sur le canapé et ouvrir le magazine. Voir les modèles. Scruter les détails des modèles. Rêver de s’en approcher. Résister aux picotements de plus en plus gênants. Se concentrer sur le modèle. Sentir le mimétisme agir. Sentir la transformation opérer à l’intérieur. Prononcer quelques mots d’anglais. Quelques mots de français. Avancer les lèvres en une moue Poupoupidou… Garder un œil sur les minutes qui passent lentement.
Rincer.

Entourer les cheveux blonds d’une serviette propre. Neuve de préférence. Neuve comme les cheveux blonds qui gouttent à l’intérieur. Sécher grossièrement à l’aide de la serviette.  Empoigner alors l’avant dernier flacon, procéder au shampoing rinçant. Sentir la mousse dans les doigts et sur la nuque. Sentir aussi sur les tempes. Frotter en souriant car les yeux ne piquent plus. Le crâne est soulagé. L’odeur fruitée du shampoing enveloppe narines, tête, mains, salle de bain. L’odeur douce de fruits nouveaux. Sentir l’exotisme arriver. Cerise. Voir la coupe de fruits sur la table basse du magazine. Pèche. Imaginer les couleurs des fruits à quelques mètres des cheveux blonds. Cerise. Pèche. Poire. Prononcer Poupoupidou-cerise. Sentir la transformation. Poupoupidou-pèche. Poupoupidou-poire. 
Rincer.


Ne pas quitter la salle de bain. Empoigner le dernier flacon d’après-shampoing. Le retourner. Presser pour obtenir une cerise suffisante de produit dans le creux de la main. Sentir l’odeur identique. Les fruits exotiques arrivent en coupe sur la table du magazine. Appliquer l’après shampoing à l’aide du peigne propre. Du crâne à la pointe. Observer entre les doigts les mèches de cheveux. Blond obscur sur cheveux mouillés. Bronde. Blond ombré. Blond miel. Garder les yeux fixés sur le miroir qui renvoie l’image des cheveux qui sèchent. Sentir la transformation se parfaire. Avancer les lèvres en une moue blond-poupoupidou. Blond-sexy. Blond-magazine. Blond-Bardot. Blond-belle. Blond-nordique. Blond-Hollywood. Blond-riche.

Option un : S’asseoir sur le canapé peut signifier tout aussi bien s’allonger sur le lit, l’important dans cette étape c’est : « ouvrir le magazine » et «Sentir le mimétisme agir. Sentir la transformation opérer à l’intérieur ». 

Option deux : Prononcer Poupoupidou n’est pas obligatoire. Le but ici est d’apprendre à avancer les lèvres. Prononcer amouououour par exemple ou jeeeeeeeeee veueueueueux.


Option trois : Se rendre dans un salon de coiffure et laisser faire la transformation en feuilletant plusieurs magazines. Payer.

Denis Núñez Rodríguez, Como un árbol viejo pero llenito de manzanas.

0 comentarios:

LinkWithin