Perdre le nord - 6 - Elegguá abre caminos

Posted: domingo, 29 de marzo de 2015 by magali in Etiquetas:
0

Tourner le dos. Décider de regarder vers l’avant. Cette décision est sans aucun doute la seule solution, un sauve qui peut.
Ne pas écouter les plaintes de la grand-mère qui a mal à la vie. Ne pas compter l’argent qui manque pour arriver à la fin du mois. Ne pas juger les décisions qui éclaboussent. Se concentrer sur bientôt, sur un jour...
Ne pas répondre aux arguments : deux enfants c’est un minimum pour constituer une famille, quand même ! ou : arrêter l’école ! à quoi bon étudier ? Travailler dès que possible. Gagner l’argent.

L’argent à ne pas compter, celui qui manque pour arriver encore à la fin du mois.

Écarter toute possibilité de se joindre à ces leitmotivs : ne pas faire de famille, ne pas faire d’enfants, ne pas compter l’argent et étudier encore, encore un peu, encore ce qu’il faut.
Laisser les autres. Regarder vers l’avant. Ne pas s’angoisser si l’avant, le là-bas, le bientôt, le un jour, n’est qu’une image floue. Croire.

Apprécier cette réalité qui peu à peu va remplacer l’image floue. Apaiser la voix de la grand-mère qui continue par moment à geindre dans les oreilles. Aimer les deux enfants désormais rajoutés à cette famille. Pardonner le choix de travailler déjà sans étudier vraiment.

Apprécier surtout la nouvelle réalité, le bientôt devenu maintenant, le un jour transformé en familier.
L’argent suffit à peine ? mais il ne manque plus pour arriver à la fin du mois. Savourer cette victoire primitive. Savoir que c’est la première dans la famille. Accepter le dos tourné à la famille. Ne pas compter les kilomètres qui séparent de la famille. Ne pas téléphoner trop souvent. Ne pas ouvrir les mails chaque semaine. Maintenir les kilomètres là où ils sont. Maintenir les kilomètres du sauve qui peut.

Option un : Se fixer les dates auxquelles parcourir la distance à rebours. Retourner. Revenir. Entendre. Compter. Aimer. Pardonner.. Donner une partie de l’argent qui suffit à peine. Donner amour.


Option deux :  Se perdre soi-même dans ces kilomètres. (fortement déconseillé).
R.E.C - Kcho, 2006 - artista cubano

0 comentarios:

LinkWithin