Perdre le nord - 3 - Despojo

Posted: jueves, 5 de febrero de 2015 by magali in Etiquetas:
0

Le bouquet aux fleurs blanches ne doit avoir subi aucune influence extérieure. Le chercher. Il est caché derrière d’autres bouquets, à l’abri de l’air déplacé par les clients, des mains qui tâtent, des yeux qui jaugent, des doigts qui hésitent. Seul lui, fera l’affaire. Donc, le chercher.
Parcourir pour cela, patiemment, plusieurs boutiques de vente de fleurs. Le repérer à l’abri des regards du plus grand nombre, dans un coin peut-être peu éclairé et de surcroît en hauteur relative. Au ras du sol, rien de bon, pas même un bouquet. Haut perché, rien de bon, l’air monte.
Le choisir, le saisir et le payer.
Le tendre à la vendeuse pour qu’elle l’enveloppe d’un papier commun ou d’un papier cadeau est à proscrire. Eviter dès lors à votre bouquet le maximum de contacts y compris visuels.

Chez vous, installer le bouquet sur une table basse dans la salle principale. Le vase importe peu, un simple récipient peut tout à fait convenir. Seul l’endroit importe : bien en vue, sans qu’on le remarque cependant, suffisamment intime pour faire partie des meubles mais suffisamment présent pour pouvoir servir.
Attendre la visite et la recevoir avec spontanéité et naturel. Ne pas s’occuper du bouquet pendant ce temps là, ne pas oublier qu’il fait partie des meubles. Il serait tout à fait contre productif d’attirer l’attention sur lui. Oublier donc le bouquet.
Au terme de la visite, observer le bouquet pendant les heures qui suivent.

Cesser immédiatement la relation si les tiges commencent à se courber vers le bas, signe que le bouquet à recueilli des influences négatives.
Éloigner le plus loin possible la relation si les fleurs commencent à se faner, signe que le bouquet a péri sous les influences négatives.
Considérer la relation si les fleurs, les tiges, le bouquet dans sa totalité, restent frais et dispos, signe que les influences recueillies sont bonnes.

Option un : Cultiver dans votre propre jardin du jasmin ou des tulipes, roses, lys blancs voire des marguerites ou encore un oranger, citronnier, mandarinier afin d'en utiliser les fleurs à partir de : Installer le bouquet sur une table basse… Le résultat n’en sera que plus probant.

Option deux : Acheter deux bouquets. Prendre une bonne douche puis s’immerger entièrement dans un bain chaud après y avoir effeuillé un bouquet aux fleurs blanches ceci quelques heures avant l’arrivée de la visite. Vos chances de voir votre bouquet aux fleurs blanches frais et dispos au terme de la visite sont multipliées par deux.


Option trois : Ne pas tenir compte des bien pensants qui conseillent aujourd'hui encore la communication, comme si les fleurs n’étaient pas assez claires.

Adrián Fernández Milanes, serie : ser o no ser, artista cubano

0 comentarios:

LinkWithin