Ecran géant

Posted: martes, 27 de agosto de 2013 by magali in Etiquetas:
0


Abel Barroso, artista cubano, instalación
Grand Zoo. Clic sur connexion.

Curseur sur l’icône message. Clic. Lecture : Comment va ? Sans nouvelles, tu m’abandonnes en ce moment. Grrr !

Justine sourit. Clic sur Répondre au message. RAS mon cher Paul, et de ton côté ? Ah si ! le printemps arrive. Bisous fleuris.

Un message de Paul… L’autre n’a pas écrit. L’autre, là-bas, toujours silencieux, le vieux fantôme. Il se connecte pourtant, il a même mis j’aime cet automne sur ma publication, mon nouveau livre.

Justine compte…Printemps, été, automne, hiver, re-printemps, re-été, re-automne, re-hiver… Combien de temps déjà ?

Neuf printemps depuis leur dernier baiser ; Un été depuis leur dernière rencontre ; Un hiver depuis leur dernier message. Grrr. Il est absent, encore absent ce matin.

Clic sur Amis. Même profil. C’est pourtant lui. Clic sur son mur. Lire. Rien.  Peu de choses. Clic sur la flèche à droite, descendre le mur, voir encore, plus bas dans son printemps à lui, lui là-bas... Commentaires masculins sur les derniers résultats de l’équipe nationale de foot. Justine l’imagine dans un bar, les yeux rivés sur l’écran géant, bruit de foule, bruit de conversations, lui au milieu des autres, là-bas, un verre à la main. Accompagné de copains pour sa soirée foot.

Clic sur accueil, quitter le fantôme, lire le reste distraitement, la pensée fixe sur l’écran géant, le bar, le verre.

L’autre bout du monde.

 Clic sur déconnexion.

LinkWithin