L'amour en fuite

Posted: sábado, 29 de octubre de 2011 by magali in Etiquetas:
0



Yerandee Gonzalez Duran
 Aujourd’hui au collège le professeur de français nous a demandé de parler de nos vacances ou de notre pays ou de notre famille…

Dans la classe nous sommes 21 et la plupart étrangers. Moi j’ai quinze ans et je suis l’unique cubaine. J’ai quitté Cuba à l’age de dix ans puis j’y suis retournée de treize à quinze ans. Cet été je suis revenue vivre chez mon père à Toulouse. Ma voisine de table s’appelle Nawel, elle vient du Maroc. Nawel écrit lentement, elle s’applique et sort légèrement sa langue entre ses dents. Je me demande ce qu’elle peut bien écrire ? Il faut dire que je suis en SEGPA.

Les SEGPA sont intégrées dans les collèges et s'adressent aux élèves "présentant des difficultés scolaires graves et durables auxquelles n'ont pu remédier les actions de prévention, d'aide et de soutien et l'allongement des cycles". Chaque classe doit avoir un nombre d'élèves proche de 16, même si ce nombre n'est pas impératif.

Bonjour,
Je m’appelle Nelly, je suis cubaine, j’ai quinze ans. Mon père s’appelle Rogelio il vit ici à Toulouse avec son épouse Stéphanie et leur fille Karla, ma demi-sœur. Stéphanie ma belle-mère attend un bébé pour le mois d’octobre. Ma mère s’appelle Maria Nelsa, elle vit à Cuba, à Santiago avec mon beau-père Ramón et leur fils Braulio, mon demi-frère. Ils viennent d’avoir une petite fille que je n’ai pas encore vue car elle est née après mon départ. Ma petite demi-sœur s’appelle Aneli.

Je ne sais pas quoi raconter au professeur. C’est difficile pour moi de raconter mes vacances ou mon pays et c’est encore plus difficile de raconter ma famille. C’est tellement étrange vu d’ici. Je n’ai pas l’habitude d’en parler. De la même façon à Cuba je ne parle guère d’ici. D’ailleurs j’ai dit à ma mère que j’étais dans une section « internationale ». Cela lui a fait plaisir, qu’aurait-elle pensé si je lui avais dit que j’étais dans une section S.E.G.P.A ? Comment aurait-elle été fière de moi ? Elle attend tellement de ma présence en France.

J’ai aussi des oncles, des tantes, des cousins et des cousines qui vivent à Cuba et aux Etats-Unis. Deux grand-mères et un grand-père. J’ai une autre demi-sœur plus âgée que moi qui s’appelle Yusimi et qui vit à Toulouse avec notre père, sa maman est cubaine, comme la mienne elle est au pays.

Il va falloir que je simplifie ma famille, que j’enlève quelques enfants de-ci de-là, que j’efface. C’est trop compliqué y compris pour un professeur de français.

Les enseignants intervenant en SEGPA ont une expertise leur permettant de construire les réponses pédagogiques qu'exigent les grandes difficultés d'apprentissage des élèves de SEGPA, professeurs de collège et de lycée professionnel, éventuellement en possession du 2 CA-SH (certificat complémentaire pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap).

Bonjour,
Je m’appelle Nelly, je suis cubaine, j’ai quinze ans.
Mon père s’appelle Rogelio il vit ici à Toulouse avec son épouse Stéphanie et leur fille Karla, ma demi-sœur. Stéphanie ma belle-mère attend un bébé pour le mois d’octobre.
Ma mère s’appelle Maria Nelsa, elle vit à Cuba, à Santiago avec mon beau-père Ramón.

C’est plus présentable ? Je ne suis pas convaincue. Les autres je les ai tus, effacés.

Cet été j’étais en vacances à Cuba.
Mon pays est une île, il y fait chaud toute l’année surtout dans la ville où j’habite. Santiago.
A Cuba je vis chez ma grand-mère dans la maison que mon père a faite. Ma grand-mère est la mère de mon père. Je vis chez elle car il n’y a pas assez de place chez ma mère pour moi. De plus mon père a bien dit qu’il faisait une maison pour moi. J’y ai donc ma chambre, peinte en rose comme mes ongles, ma couleur préférée. Comme mon père ne vit pas à Cuba c’est ma grand-mère qui garde la maison. Avant j’y vivais avec ma mère et mon père. Mais depuis que papa et Jocelyne se sont séparés, c’est ma grand-mère qui habite la maison.

Oh là là ! Papa, Jocelyne… Décidément c’est trop compliqué l’histoire de la maison. J’efface l’histoire de la maison. Le professeur nous a demandé de parler de nos vacances ou de notre pays ou de notre famille… Je voudrais tellement ne pas le décevoir, il attend tellement de nous tous.

Bonjour,
Je m’appelle Nelly, je suis cubaine, j’ai quinze ans.
Je vis à Toulouse avec mes parents.
Mon pays est une île où il fait chaud. A Cuba je passe mes vacances chez ma grand-mère Caridad. J’aime beaucoup mon pays.
Mais j’aime aussi beaucoup Toulouse et mon école.

0 comentarios:

LinkWithin