Street of Med

Posted: miércoles, 29 de junio de 2011 by magali in Etiquetas:
0

Rapidement je compris qu’il fallait me fixer des objectifs. Les gens autour de moi avaient tous des objectifs. Je décidais d’apprendre l’anglais mais à moindre coût, en fait gratuitement. Mes moyens ne me permettaient aucune fantaisie, pas même une inscription au Wall Street Institute, le numéro un de la formation en anglais...

J’allais prendre un café solitaire au Sound Station. Je tournais lentement la petite cuillère dans ma tasse de café, mon regard errait au delà de la terrasse du bar. Rue Saint Guilhem, à même le trottoir de jeunes parents et leurs enfants dégustaient des smoothies. Ils avaient l’air de respirer la santé : joues rainettes, sourire fraise et conversation poire william.
En face, d’autres consommateurs étaient installés au Lounge Bar. Nous nous ignorions de loin. A gauche de l’entrée du Lounge Bar on pouvait lire : This is not a design office this is an art office, quelques employés de this is not a design office this is an art office sortirent prendre un café. C’est ma chance, si je pouvais en alpaguer un. Sûrement j’apprendrais l’anglais. Tous avaient des costumes sombres, les filles étaient en tailleur et chemisier, une mallette rectangulaire à la main, mais pas un ne parlait anglais. C’est bien ma veine, encore une publicité mensongère.

Je décidais d’aller voir un peu plus loin. La rue de l’Aiguillerie grouillait de monde, je finirai bien par avoir une idée ou par trouver la solution à mon angoisse existentielle : atteindre mes objectifs, coûte que coûte et autant que coûte peu... Le nez en l’air la perspective était différente : element, basic, album, have a look, usual mais voilà une idée ! Je récitais en cadence marquant le pas à chacun des mots cette belle poésie anglaise : element, basic, album, have a look, usual. C’était fantastique. Je poussais encore un peu la balade linguistique, maintenant cela en était une, jusqu’au niveau de flower box. J’entrais respirer la fraîcheur des plantes, je fermais un instant les yeux… Me vint à l’esprit une carte postale de campagne anglaise, je crus entendre bêler un mouton. Non, juste une cliente sensible à l’appel de la nature. Comme la vendeuse me regardait je ressortis avant que de devoir lui expliquer ma progression pédagogique : element, basic, album, have a look, usual, flower box, je pouvais rajouter un vers à ma poésie. Elle me semblait belle.

Ragaillardi par la bouffée d’oxygène me voici devant une énigme : So fresh urban shop, sneakers § clothings. Alors là ! Je donne ma langue au chat et si j’arrive à aplanir la difficulté, je pense que j’atteindrai le niveau 2 de ma méthode d’anglais. Merde et remerde, pas moyen : So fresh urban shop, sneakers § clothings. Les jeunes entrent et sortent, ça doit être un nouveau concept un peu comme le nouveau roman. Je mémorise, je répète : element, basic, album, have a look, usual, flower box, so fresh urban shop sneakers § clothings. Je ne suis déjà plus du tout sûr de ma prononciation. C’est la bonne volonté qui compte. Heureusement peu après je suis rassuré par African art puis western boots et enfin No comment, vlan ! enchaînés comme ça à la suite : African art, western boots, no comment.

Je décide de noter mon devoir à la maison sur un bout de papier qui traîne au fond de mon sac. Ce sera tout d’abord : No fear Brooklyn dangerous sports gear et puis : Backroom pull-in underwear by bicycle store.
Dès mon retour j’empoigne le dictionnaire et je commence :

Elément, basique, album, regarde, usuel,
boite à fleur, tellement fraîchement
magasin urbain, chaussures de tennis, vêtements,
art africain, bottes de l’ouest, sans commentaire
sans crainte, Brooklyn,
Equipement de sports dangereux, Laboratoire de recherche secret,
Tirez, Portez dessous par le magasin à vélo.

La traduction est fidèle mais je m’en tiens à la compréhension globale. Si je veux atteindre le laboratoire secret j’ai intérêt à tirer, cacher et à passer par le magasin à vélo, ni vu ni connu. Je dois calmer mes angoisses quant à Brooklyn, mais de toute façon je préfère aller en Angleterre dans un premier temps. Pour le reste pas de surprise, je crois avoir le niveau requis pour attaquer rapidement le niveau 2. Je pense pour cela aller rue de la Méditerranée.

0 comentarios:

LinkWithin