Eh Andi !

Posted: domingo, 19 de junio de 2011 by magali in Etiquetas:
0

- Et Andi ? Qu’est-ce qu’il devient ? T’as des nouvelles ?

- Ah oui, il est en Espagne. La dernière fois qu’il est venu il m’a passé le bonjour. Je ne l’ai pas vu mais j’ai croisé sa sœur, Andi était déjà reparti. Il n’est pas resté longtemps.
- Tout va bien pour lui ?
- Les poches pleines d’euros, c’est ça la vie ! Pas comme nous avec notre monnaie de singe.
- Qui travaille maintenant à son poste ?
- C’est Osmani, tu sais le gros, celui qui joue du saxo. Tu le connais ?
- Tu parles ! j’étais à la fac avec lui.


- Alors ton frère est en Espagne ?
- Mon frère ?
- Ben Andi ! J’ai croisé Lupe hier, elle m’a dit qu’il est en Espagne.
- Pas du tout. Il est en Italie. Ça fait maintenant un bail qu’il est là-bas. Tu sais comment sont les choses…
- Il va bien ?
- Il va bien, mais Paris ne s’est pas fait en un jour, enfin Milano... Il était là le mois dernier.
- C’est ta mère qui devait être contente ?
- Ah oui, elle était folle de joie. Son seul garçon alors tu sais…


- Alors Andi est parti lui aussi ?
- Oui m’en parle pas, quelle histoire !
- Pourquoi ? Comment ça quelle histoire ?
- Figure-toi que ce crétin d’Andi avait emprunté de l’argent, tu vois une bonne somme. Quand il a fallu qu’il présente sa thèse au lieu de faire comme nous tous, une reliure bon marché et un seul exemplaire. Non ! Monsieur a voulu faire les choses en grand. Bref, il a emprunté du fric et il a fait son book. Il pensait qu’il serait pris à l’école de San Antonio de los baños. Tu parles ! Ils lui ont dit d’aller se faire voir ailleurs. Résultat, il doit du fric à tout le monde, un paquet de fric, alors il reste à La Havane.
- Ah bon, il n’est pas en Italie ?
- En Italie ? Avec quel fric ? Il avait juste de quoi aller à La Havane et maintenant là-bas il mange des cailloux à coup sûr. Sinon pourquoi il vient pas par ici ?
- Ben, peut-être qu’il est loin ? A l’étranger quoi…
- A l’étranger ? Tu rigoles. Ici c’est grillé pour lui, il n’est pas prêt de revenir. En plus je crois qu’il a laissé un gamin ici. Je te dis s’il revient ça va chauffer. Il doit du pognon partout, plus la nana avec un gamin qui va pas le lâcher.
- Un gamin avec qui ?
- Avec la sœur à Fernando celui qui joue de la guitare dans l’orchestre de Osmani. Elle aussi elle lui a prêté du fric, ah ah ah ! Sacré Andi !


- Fernando, quel hasard ! Je parlais de toi avec Yerandi il y a quelques jours.
- Eh ! Tu parlais de moi ! C’est pour ça que j’avais les oreilles qui sifflaient hier…
- Mais non ! En fait on parlait de Andi. T’es au courant pour lui ?
- Evidemement ! Je suis au courant.
- Tu es au courant ? Finalement il s’est barré, mais où ? En espagne, en Italie, où est-il ? Tu sais quelque chose ?
- Mais oui, je sais tout. Il sortait avec ma sœur pendant un moment, je le voyais sans arrêt. Ça fait un bail qu’il voulait se barrer. Il a proposé à ma sœur de partir avec lui mais elle a dit niet ! En fait elle s’est remise avec son ex. Ils viennent même d’avoir un gamin. Alors Andi pendant un moment il arrêtait pas d'appeler. Bien sûr que je suis au courant ! Complètement accro, mais tu connais les nanas. Elle lui a dit d’aller se faire voir ailleurs.

0 comentarios:

LinkWithin