All we need is love

Posted: lunes, 27 de septiembre de 2010 by magali in Etiquetas:
1

- Bonjour. Je ne te dérange pas au moins - Xiomara frappe à peine et passe la tête, quelques coups discrets sur la porte de la voisine, puis elle l'ouvre.
- Déjà levée ! Tu es bien matinale Xiomara. Entre donc et prends un café avec moi.
- Non, je n'ai pas le temps, je suis pressée, si tu savais... Je cherche un lavabo, tu ne sais pas où je pourrais trouver un lavabo ? C'est urgent.
- Un lavabo ? A 8h du matin ?
- Oui, oui, un lavabo, c'est urgent. Encore une bétise de Vivian, elle va me tuer cette enfant. Il faut que je trouve un lavabo en vitesse sinon c'est son père qui va me tuer.
- Mais enfin c'est quoi cette histoire ?
- Je ne peux pas t'en dire plus voisine, mais dis-moi si tu as un contact, si tu connais quelqu'un qui vende un lavabo ?
- Ecoute on peut appeler mon cousin, tu sais... parfois il a des combines et il connaît du monde. Je l'appelle ? C'est si important ?
- Oui, je t'en prie, tu vas me sauver, je te jure, je vais devenir folle. Si son père apprend que le lavabo de la nouvelle salle de spectacle est cassé, il va tuer sa fille. Je dois le remplacer avant qu'il ne soit au courant. Je te jure, quelle honte ! Pauvre Vivian ! Appelle je t'en prie.

Depuis le début du concert Vivian avait jeté son dévolu sur le guitariste. Les bras tatoués, les cheveux longs en bataille devant le visage, habillé de noir, exactement ce qu'elle aimait. Elle avait réussi à atteindre le premier rang et dansait sans le quitter un seul instant des yeux. Il le lui fallait ce soir. Un beau rockeur en cuir qui arborait autant de chaînes et de bracelets ne pouvait pas lui échapper. Elle l'avait inscrit à l'avance à son palmarès.

La chaleur des corps qui dansent autour d'elle la font transpirer, elle sent la sueur qui ruisselle au creux de ses reins, entre ses seins. Vivian boit du rhum et continue à fixer sa proie. Elle lui sourit, lui fait un signe de la main de temps en temps, c'est sur il l'a repérée. Elle est la seule vraie blonde aux yeux verts du concert, même si dernièrement ses cheveux sont teints en rose. Elle a toutes les chances pour elles, elle sent que ce soir c'est son soir.
Dès la pause elle court vers lui et lui tend son verre de rhum en affichant son plus beau sourire.

- Ça va ? Tiens. Pas trop dur avec cette chaleur ?
- On se connaît ? Demande-t-il mi-surpris mi-amusé. Il commence à se dire que ça pourrait bien être une super soirée ce soir. Dire qu'il ne voulait pas venir jouer dans ce village, l'inauguration des salles de spectacles avec les officiels et tout le tra-la-la c'est pas son truc.
- Ben oui... enfin peut-être... sûrement non ? Vivian plisse les yeux dans une mimique qu'elle affectionne et qui selon elle la rend sexy. Elle éclate de rire. - Vivian, et toi ?
- Reynaldo. Il rit à son tour. Avec des yeux comme ça on ne peut rien te refuser. Reynaldo boit une gorgée de rhum du verre qu'elle lui offre.Vivian est enchantée, c'est bon, elle a saisi, il ne peut rien lui refuser, elle se demande où ils iront après le concert... Elle se souvient alors des toilettes resplandissantes de la salle de spectacle juste inaugurée.

1 comentarios:

  1. Anónimo says:

    Flavio Garciandia, Todo lo que necesitas es amor

LinkWithin