La Babel moderne

Posted: viernes, 27 de noviembre de 2009 by magali in Etiquetas:
0

Octobre 2009 Ronny a son visa pour Paris. Il doit y chanter son dernier album. Il suit les traces des grands « trovadores » de l' « Oriente » cubain en y intégrant des emprunts au rock ou à la musique populaire brésilienne, selon Radio Nova. Il sera le 9 octobre au café de la Danse, Paris, 11ème. Mais son rêve secret, intime n'est pas vraiment de chanter, il n'a fait que cela depuis qu'il est né, chanter ou écouter chanter. La chanson c'est sa peau, ses mains, son coeur, ses membres, sa respiration. Parcourir Paris du 9ème à la Tour Eiffel. Faire partie des 100 000 visiteurs quotidiens des Galeries Lafayette et des 236 millions de visiteurs de la Tour Eiffel, voilà son rêve !
Boulevard Haussmann, Chaussé d'Antin, Louis Majorelle, Nouveautés, Mode, Yves Saint Laurent, Cacharel, Pierre Cardin, Exposition Universelle, Champ de Mars, Quai de Seine, autant de noms au contenu magique et prometteur. Faire partie de l'Histoire et de la Modernité, c'est tout. Pour cela il rêve d'aller à Paris.
Sur le trottoir il se faufille entre les groupes et se sent étrange. Certes il est étranger, mais il est surtout étrange aujourd'hui, là, à cet instant. Ces asiatiques (japonais ou chinois ?) sont chargés de sacs, ils en ont aux bras, posés à leurs pieds, les hommes en ont, les femmes en ont, Galeries Lafayette, Galeries Lafayette... Les vendeuses parlent aux asiatiques dans leur langue, il se sent bronzé, personne ne s'adresse à lui, il n'a pas de sac pendu au bras, il a envie de dire : Je suis cubain, eh ! Je suis cubain. Je réalise mon rêve! Vous entendez ?
Il sort son appareil et se concentre dans les prises de vue. lumières, vitrines, escalators, balcons, rampes, coupole, 25 photos. Il peut partir.
Au pied de la belle dame de fer la foule est dense. Elle est ravissante pour ses 120 ans: ravalée, décorée et spécialement illuminée. Il s'assied sous elle entre ses quatre piliers.Un homme le dérange et propose un lot de tours Eiffel miniatures à 1€ les cinq, puis un autre et un autre encore : Tour Eiffel dorée, platine, illuminée, en fer, en plastique...
Comment n'avait pas vu les vendeurs ? Maintenant il ne voit qu'eux : hommes, ombres, sombres. Certains semblent monter la garde, regards scrutateurs de sentinelle, ils assurent la sécurité. Peur, regards d'aigles, gestes vifs. Il y en a partout. Marocains ? On lui a dit qu'en France il y en a beaucoup. Africains ? On dirait même qu'il y a des Indiens...Il a envie de dire : eh ! Je suis cubain ! Il sent son coeur battre plus fort, et si on me confond avec l'un d'entres eux. Où devrais-je courir, vers quelles rues ? Quel quai ? Quelle langue parlent-ils ?
Il sort son appareil et commence à immortaliser le spectacle inattendu, ignoré, qui a lieu ici, entre les jambes de la dame, patrimoine mondial de l'UNESCO. Histoire et Modernité.

0 comentarios:

LinkWithin